07 novembre 2007

13eme partie : au coeur de la tour (suite)

toute l'équipe était présante ce jour là !

Après avoir fouillé les cadavres encore brulant, Laucian, Galanodel, Kaldor et Kerith trouvèrent sur le magicien un livre de magie qui ravirait le moindre petit magicien, Laucian en avait les yeux tout brillant même s’il ne comprenait pas toutes les significations des runes.

Que faire désormais ? Se reposer ou bien investir le passage secret ?

Nos héros en confiance après cette victoire décidèrent de s’engager finalement dans ce petit passage.

Un petit couloir ne permettant que le passage d’un être à la fois était devant eux, après avoir tourné une fois à droite puis une fois à gauche, ils débouchèrent sur une petite salle remplis d’outils de jardinage et de caisses de nourritures (pommes de terre, carottes…). Rien de bien intéressant en somme sauf une double porte leur faisant face avec des bruits de pas approchant.

Se cachant dans le passage secret ils pouvaient observer deux gobelins qui rentrèrent dans la pièce, mais la porte du passage secret étant ouverte, les deux créatures se doutèrent d’un problème. L’un d’entre eux reparti de la pièce tandis que le second semblait monter la garde.

Galanodel n’hésita pas une seconde et fonça sur le pauvre gobelin qui vola en éclat, mais il était déjà trop tard l’alerte était donnée et des pas d’une troupe se faisaient entendre très proche.

Tandis que Laucian et Galanodel se plaçaient devant la porte afin de la bloquer, Kerith et Kaldor commencèrent à déplacer les caisses pour les placer devant.

Mais hélas le temps leur était compté et ils ne purent mettre en place les caisses assez rapidement, car la porte fut très rapidement enfoncée malgré la résistance acharnée de nos deux guerriers.

6 humains surarmés, 6 goubleours et 4 gobelins leur faisaient face, une peccadille pour nos héros qui engagèrent le combat. 2 goubleours tombèrent assez rapidement tandis que Kaldor en immobilisa un autre du haut de sa caisse sur laquelle il avait grimpé pour éviter de toucher ses camarades.

Kerith lui était en retrait prêt à battre en retraire au cas où ça tournerai mal car il n’avait plus assez de pouvoir pour aider ses camarades.

Bien lui en a pris car derrière cette masse d’assaillant un être tout vêtu de cuir ignifugé apparu les bras en l’air, un magicien ça ne faisait aucun doute, d’ailleurs Kaldor s’en rendit compte le premier il fut touché par un missile magique. Il était temps de battre en retraite dans le passage secret ce que nos héros firent à contrecœur.

Cette semi-défaite restait tout de même en travers de la gorge des aventuriers qui n’avaient pas l’habitude de subir tel affront de la part de créatures aussi vulnérables. Il ne fallait pas renoncer et c’est pour ça que Galanodel attendait gentiment les ennemis au détour du passage afin de pouvoir les massacrer un par un.

Les 2 premiers ennemis humains tombèrent rapidement et comme ils tombèrent l’un sur l’autre ils encombrèrent le passage. Les ennemis firent demi-tour…

Galanodel, Laucian et Kaldor attendirent le retour des ennemis prêt à en découdre et à les massacrer un par un. Quelques minutes passèrent et rien sauf Kerith qui entendait un sifflement pffffffffffffffffffffff, un serpent sans doute pensa t’il même s’il se demanda ce que pouvait faire un animal comme ça dans un couloir si sombre, mais il n’en était rien et avant d’avoir pu prévenir ses camarades une boule de feu éclata sur les deux cadavres qui jonchaient le sol, et toucha les 3 héros.

La surprise fut totale  voir même presque fatale pour Kaldor qui n’avait pas récupéré de ses efforts précédents. Il sentit ses forces l’abandonner et il ne pouvait plus faire aucune action. Il était proche de l’évanouissement et la moindre de ses actions était pour lui désormais un effort surhumain. Kerith voyant ce qui se passa réconforta légèrement Kaldor mais il ne pouvait désormais plus aller au combat sous peine de mort immédiate.

Laucian et Galanodel étaient sonnés mais encore debout tandis qu’il ne restait plus qu’un tas de cendres des cadavres. Les ennemis revenaient au pas de charge, nos héros reculaient afin de pouvoir mieux les attaquer tout en évitant le magicien.

Pendant que Laucian s’occupait des ennemis, Kaldor malgré sa faiblesse aidait de son mieux en immobilisant avec son boomerang la lignée d’ennemi et aussi Laucian qui avait le malheur d’être sur la trajectoire retour.

Les ennemis étaient trop nombreux et les forces de nos héros s’épuisèrent assez rapidement, il ne fallait plus combattre en vain mais force était de constater que seule la retraite était désormais la seule solution.

Et puis enfin un espoir, ils avaient encore un atout dans la manche, il restait cette zone des ténèbres qui les avaient aidé quelques heures plus tôt. Pendant que Kerith allait vers la sortie de la tour de guet avec Kaldor, Laucian et Galanodel voulaient tendre un piège au magicien.

Kerith et Kaldor se retrouvèrent face à un dilemme, en effet 8 cavaliers très fortement armés arrivaient à la tour de guet, la retraite tant espérée ne pouvait avoir lieu, il fallait donc combattre sans doute jusqu’au dernier souffle. Kaldor d’ailleurs condamna une des portes afin d’éviter que les cavaliers puissent les retrouver.

La zone de ténèbres ne permettait pas de faire une embuscade parfaite mais ils n’avaient plus que cette solution…

Mais il y eu un miracle, un vrai alors que tout semblait mal parti, Linoé  fit son apparition aussi soudaine que salvatrice, un souffle de joie, un baume au cœur pour nos héros qui se sentirent requinqués par cette apparition soudaine. Les dieux étaient avec eux en revoyant auprès d’eux le magicien aux multiples talents.

Ils ne virent pas Linoé longtemps car il fut rapidement invisible afin d’aller voir si les ennemis approchaient. Le magicien adverse entreprit  de tromper nos héros grâce à une image de leur troupe mais Linoé ne se fit pas duper et trouva rapidement l’emplacement des ennemis. Même si le magicien adverse avait fait évanouir une partie des ténèbres afin de pouvoir mieux attaquer ils ne purent éviter une boule de feu qui éclata au milieu d’eux.

Linoé était de nouveau visible mais les ennemis pris de panique s’enfuyaient vers le passage secret. Mais Lucian et Galanodel visiblement  n’entendaient pas ça de leurs grandes oreilles pointues (afin surtout Laucian) et prirent à revers les fuyards afin de les massacrer. Tandis que Kaldor plutôt en retrait et Kerith tentèrent la fameuse tenaille…

La cible à abattre était sans aucun doute possible le magicien et Linoé le savait fort bien et envoya une toile d’araignée afin de stopper tout ce beau monde aussitôt dématérialiser par le magicien adverse.

Linoé fit abattre une volée de missile magique qui ne firent pas mouche car Le magicien c’était protéger avec un bouclier magique au grand damne de Linoé

Nos héros attendaient dans le couloir , les créatures tombèrent rapidement, mais le magicien adverse avait de la ressource et voulu lancer un sort rédhibitoire contre nos héros, mais aucun son ne pu sortir de sa bouche, Kerith semblait-il ne devait pas être innocent à ce soudain mutisme…

A grand renfort d’armes spirituelles le magicien ainsi que les gobleours et humains moururent tous les uns après les autres, sauf un seul immobilisé par Kaldor afin que Laucian, l’éminent spécialiste de la torture, puisse le faire parler.

Laucian ne put rien en tirer et le gobelin fini par mourir une dague planté dans l’arrière train.

Après les soins appropriés que Kaldor apprécia tout particulièrement, il était désormais temps d’aller voir ce qui pouvait se cacher derrière cet abri de jardin.

La 1ère pièce visitée fut une salle à manger, rien de bien intéressant. La deuxième pièce était les cuisines ou 2 petits êtres s’affairaient à préparer le repas, un délicieux ragoût de lapin, pour leurs congénères. Surpris par l’entrée fracassante de Laucian, ils furent pris de panique.

Laucian qui n’était plus à une torture près tentaient en vain de les faire parler, enfin non ! ils voulaient parler mais Laucian préférait torturer, un nouveau plaisir pour lui apparemment. Il les massacra sans ménagement sans avoir pu soutirer le moindre indice à part que leur chef était un humain très puissant.

Une salle d’entraînement fut trouvée avec 4 gobleours en plein effort, qui furent réduits au silence le plus total … en moins de 5 minutes. Puis au fond d’un couloir une double-porte avec des bruits de pas qui faisait penser à des sentinelles qui se croisaient. Mais avant d’aller plus loin il restait encore une partie des souterrains à visiter.

3 portes restaient à explorer, Kaldor crocheta celle de gauche, assez facilement d’ailleurs mais il devait être trop en confiance après les exploits de ses amis, il avait oublié de désamorcer la serrure. Il sentit une piqure au niveau de son index et un liquide noir visqueux apparu, du poison sans aucun doute, des gouttes de sueur apparurent et ses jambes commençaient à trembler, heureusement Kerith ralentissait les effets de cette mixture nocive.

L’examen de la pièce à la porte piégée permis de trouver une nouvelle coordonnée…hélas déjà connue de nos héros. Les deux dernières pièces étaient apparemment les appartements du chef, la chambre ainsi que le bureau,  la cuisine personnelle et le garde-manger. Laucian ne se fit pas prier pour mettre le feu aux lits, armoires et autre mobilier qui traînaient.

Il ne restait plus qu’à aller découvrir ce qui se passait derrière la porte des sentinelles, malgré tout un problème sérieux subsistait, Kerith ne pouvait pas ralentir le poison qui coulait désormais dans les veines de Kaldor assez longtemps pour le maintenir en vie afin de trouver l’antidote adéquate.

Ses heures étaient comptées, rien apparemment ne pouvait plus le sauver de cette mort atroce, même si soudain, Linoé, Galanodel et Kerith sentirent en eux un nouveau pouvoir grandir, allaient-ils pouvoir utiliser leur nouvelles forces pour le sauver…

Extrait du livre : Début et fin d’un héros de légende

Posté par god007 à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 13eme partie : au coeur de la tour (suite)

Nouveau commentaire